Ebats conjugaux

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asa Akira

Ebats conjugauxHier soir quand je suis arrivé du boulot ma femme m’a dit viens te coucher j’ai une surprise pour toi, un truc qui me fait beaucoup mouiller rien que d’y penser. Intrigué, commençant déjà à bander je l’ai suivie dans la chambre. Elle m’a dit de me déshabiller et de nouer le bandeau qu’elle me tendait sur les yeux.Une fois nu je nouais le bandeau et me retrouvais dans le noir. Elle me prit par la main et me guida sur le lit. Elle me fit allonger sur le ventre. Elle me demanda ensuite d’écarter les jambes et de me soulever pour qu’elle puisse mettre un coussin sous mon bassin de façon à ce que mes fesses soient en l’air.Une fois installé elle me dit : Tu t’occupes toujours bien de mon cul et moi jamais du tien alors ce soir je vais me ratt****r et m’occuper de ton joli cul comme tu le fais avec le mien.J’étais très étonné et encore plus émoustillé. J’ai donc remué les fesses en lui disant, ma chérie, mon cul est à toi.Elle s’est placée entre mes jambes et s’est mise à me mordiller, me lécher m’embrasser les fesses, le haut de mes cuisses, le bas de mon dos… Les sensations étaient très agréables et je n’ai pas tardé à me mettre sérieusement à bander.Elle s’est arrêtée le temps d’att****r ma queue fermement et canlı bahis de la ramener vers le bas, collée contre le dessus de lit. Dans cette configuration elle pouvait me lécher le gland, les couilles, les fesses d’une seul coup de langue. Elle ne s’en est pas privé d’ailleurs.Au bout d’un moment elle a écarté mes fesses et s’est mise à tracer des cercles autour de ma rondelle vierge avec la langue. C’était délicieux. Les cercles se sont rapprochés et rapidement elle a commencé à pousser sa langue dans mon anus. La sensation était incroyable.Ensuite elle a introduit une phalange lentement, puis une deuxième. Elle a retiré son doigt et j’ai senti quelque chose de froid tomber sur ma rondelle offerte. Le gel était certes froid mais il lui a permis de me fourrer un doigt puis un autre bien au fond de mon cul. Lentement d’abord puis plus vite elle s’est mise à me baiser avec ses doigts fins tout en continuant à me mordiller les fesses et à passer sa langue sur mon gland. J’étais aux anges, enivré.par la découverte de nouveaux plaisirs.- Je viens de te mettre un troisième doigt, tu aimes ? – Oh Oui c’est bon… encore…- Attends je reviens dans une seconde, ne bouge pas hein…Au bout de quelques temps j’ai senti son poids sur bahis siteleri le lit entre mes jambes et quelques secondes plus tard ses mains ont recommencé à me masser les fesses, ses doigts n’ont pas tardé à reprendre leur exploration de mon cul à grand renfort de gel. Elle s’est arrêtée et a écarté mes fesses de ses deux mains. Quelques secondes plus tard j’ai senti quelque chose se placer contre ma rondelle. Avant que je ne réalise ce qui se passe elle m’avait enfoncé dans le cul une bonne dizaine de centimètres de gode ou dieu sait quoi.C’est quand elle a dit vas-y baise le maintenant que j’ai compris que j’étais en train de me faire enculer par une bite de belle taille et non pas par un gode. Un homme que je ne voyais pas était en train de me baiser ! J’ai cru que j’allais éjaculer quand j’ai compris la situation. Mon baiseur a commencé à me fourrer lentement mais sûrement. Je sentais se couilles frapper les miennes à chaque mouvement. J’étais offert, ouvert, comme crucifié par cet inconnu qui me baisait avec vigueur. Je gémissais de plaisir…Ma femme me glissa à l’oreille :tu aimes qu’il te baise comme une petite salope. Hein ? Dis lui que tu aimes sa grosse queue !Je montais mes fesses à la rencontre de cette bahis şirketleri queue brûlante qui venait d’exploser ma virginité et me donnait un plaisir inédit ! Je me sentais totalement possédé. – Baise moi, baise moi avec ta grosse queue c’est trop bon.Sans dire un mot il s’est mis à accélérer, à m’enculer toujours plus profondément.Ses grognements devenaient plus forts et d’un coup il m’a écrasé de tout son poids en s’enfonçant au fond de mon cul où il a joui à longs traits dans sa capote.J’étais totalement dévasté, submergé par les sensations. La queue était dure, prête à exploser et quand il s’est retiré de mon cul je me suis senti totalement vide, j’ai roulé sur le coté et j’ai senti une bouche happer mon gland. La chaleur de cette bouche en était trop pour moi et j’ai joui à gros bouillons en criant de plaisir. Toutes ces émotions ont eu raison de moi et je crois que je me suis endormi avant que ma queue ne ramollisse dans la bouche où je venais de me vider les couilles.Ce matin je me suis réveillé dans les bras de ma femme qui m’a dit : “la prochaine fois il te baisera d’abord la bouche”. Et elle est parti prendre sa douche. Dans la journée elle m’a envoyé des photos de la soirée qui me montrent en train de me faire baiser par un type musclé et bien monté (mais ça je le savais déjà) mais la photo qui m’a le plus frappé c’est celle qui montre mon cul resté ouvert après qu’il s’est retiré une fois repu. Je ne connais toujours pas son visage.

Ben Esra telefonda seni boaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

  • tags

Related Posts

Got Something To Say:

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

*
*