Avec ma prof de français au lycée

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Double Penetration

Avec ma prof de français au lycéeVoici ma première histoire, je m’appelle William, j’ai 25 ans, je vous raconte cette histoire j’avais 17 ans.J’étais lycéen, quand on nous présenta notre nouvelle prof de français, Claire, elle devait avoir 28 ans, tous fraichement sortie de ces études, blonde, avec une poitrine de rêve 95 D, 1 mètre 70, 58 kilos, un corps à faire bander plus d’un. Toujours mini-jupe collant noir qui affinée c’est jambe de déesse et un sublime décolleté, et un cu bien galber.Je fut convier à me rendre en cour de soutien, car mon niveau laisser à désirer, dommage j’avais prévu une sortie avec ma copine de l’époque.Quand je rentrais dans la salle, elle était seule,« Bonjour Madame, je suis tous seul » dis je« Oui, car les autres sont malade » dit ClaireDans ma tête, ce fut un rêve, je commencé à avoir des picotements dans mon boxer. Je ne pus que m’asseoir devant son bureau, celle ci porter à son habitude une mini-jupe noire avec des bas de la même couleur, avec un top blanc, d’où je pouvais voir ces seins pointer vulgairement.Elle commençait par me donner un exercice, mais mon esprit commencer à s’évader, en regardant son corps dont je commençais à dévorer des yeux, elle se mit à coter de moi, en voyant que je n’avançais pas dans l’exercice. Ma bite commençait à sortir de mon boxer avec la vu de sa poitrine qu’elle mis sous mes yeux.« Tu ne m’a pas l’air güvenilir canlı bahis siteleri concentrer ce soir William » me dit elle, tous en me regardantJe n’y arrive pas lui dis je. Elle me regardais avec insistance, comme si on me passer au scanner, cela me perturba un peu.« Cela ne m’étonne pas » me dit elle, regarde comme tu es tendu, en posant sa main sur ma cuisse.Là je commençais à bander dur, elle me caresser jusqu’à monter a mon entre jambe, je lui dis : « que faites vous madame », appelle moi Claire dit elle, je vais t’aider à te détendre, elle caressa ma bite à travers mon jean, « c’est que tu m’as l’air en forme mon coquin » tous en descendant ma braguette. « je te fais autant d’effet que sa ? »Je ne put répondre « Oui, Claire », alors faut que je me fasse pardonner me dit elle avec un sourire. Elle libera ma queue de sa prison tous en me branlant, « un bon 18 cm, en te voyant on le dirait pas, je vais me régaler de ta bite » dit elleElle se mit à genou entre mes jambes et commença à me prodigué la meilleur fellation que j’ai connu, en me léchant ma tige ainsi que mes bourses, au moment de la gorge profonde, je n’en pouvais plus« A que c’est bon j’en peux plus Claire, je vais venir » elle accéléra sa fellation, et je lâcha 3 long jets dans sa bouche, elle ne perdit pas une goutte.« Tu as bon gout tu sais » avec un sourire au lèvreJe ne put güvenilir illegal bahis siteleri que me penché et l’embrasser tous en introduisant ma langue pour y trouver facilement la sienne, je n’avais pas perdu de ma fougue. Mes mains parcourir son corps, caressant c’est seins, qui jusqu’à présent me fessait fantasmer. Ma mains aller ce poser à son jardin secret que je commencer à titiller à travers son string, qui était trempe.« Humm, on ne devrait pas faire sa, je suis ton professeur, mais c’est trop bon » me dit elleJe la fis s’assoir sur son bureau en enlevant sa jupe et son string, et commença mon exploration de son intimité, en embrassant sa chatte trempé, puis en lui léchant son petit bouton, qui là fit vibrer d’un coup« Oui continu William, comme sa ne t’arrête pas. »Je senti sa cyprine sur mon visage ainsi que c’est jambe se serrant autour de ma tête. « A OUI je joui, JE JOUI » cria t’elle, tous son corps se contracta, pour atteindre le septième ciel ? Je continuais mon petit cuni, jusqu’à ce que son corps ne tremble plus. Je me releva pour atteindre ces lèvres pour l’embrasser, un baiser mélanger de sa cyprine, elle me lécha entièrement le visage, tous en orientant mon sexe devant l’entrée de sa porte. Je ne me fis pas pris, j’ai entrée ma verge tous au fond de sa chatte bien tremper d’un seul coup, elle recommença à prendre son plaisir en güvenilir bahis şirketleri sentant mes coups de reins.« A oui c’est bon continu » me dit elle. Je suis au même sorti de sa chatte, puis lui je lui dit de ce retourné, car j’avais de voir son cu, aussitôt dit, que me montra son cu cambrer sa aucune hésitation, puis je recommençais à cogner au fond de son vagin.« A oui, plus fort », « tu aimes sa salope », en lui claquant la fesse droite, « tu l’aimes ma bite ? » « A oui j’adore continue à me baiser comme un chienne ». Notre séance continua plus de 10 minutes, quand sa chatte commença à ce contracter de plus en plus sur ma verge, ma jouissance n’aller plus tarder non plus.« A c’est trop bon, de te baiser ma salope, je tiens plus, je vais venir » dis je, j’avais complètement perdu ma timidité« Arrose moi les seins de ton foutre» me dit elle, sortant ma bite de sa chatte, elle s’accroupi commençant à me branler fermement. Puis j’éjaculai 2 longs jets de foutre qui atterrir sur ces seins ainsi que sur ces yeux.« Humm », elle repris ma bite en bouche, pour que je sois propre comme au début.Nous nous embrassâmes de nouveaux, puis on se rhabiller quand la sonnerie de la fin de cour sonna, heureusement pour nous que c’était la fin de journée et qu’il n’y avait pas grand monde.Elle me tendit quelque chose, que je m’empressai de prendre, ce fut son string avec son parfum, que je me mis à sentir.« Tu es vraiment un beau pervers toi » me dit elle« Oui, je le suis comme toi qui est une salope » dis jeEt puis elle me regardant dans les yeux, puis elle me dit« Sa te dirait de venir chez ta salope et continuer notre jeux » tous en ce tournant et collant son cu contre ma verge.FIN

Ben Esra telefonda seni boaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

  • tags

Related Posts

Got Something To Say:

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

*
*